26/05/2009

FICHES BOTANIQUES

Achillée millefeuille

Nom communAchillée millefeuille
Nom scientifiqueAchillea millefolium L. 
Famille

Astéracées

Origine du nom ----------------------------------------------------------------------------
Le nom provient du Grec Achille, qui aurait découvert ses propriétés cicatrisantes lors d'une blessure par une flèche empoisonnée.

-- Description -------------------------------------------------------------------------------
Plante de 15 à 50 cm, à tige cannelée et velue, aromatique (odeur camphrée).
Feuilles abondamment et finement divisées en 37 à 51 divisions principales situées sur des plans différents.
Inflorescence dense de petits capitules de 3 à 5 mm de diamètre, de couleur blanche ou légèrement rosée.
Le fruit est un akène.

-- Cycle -------------------------------------------------------------------------------------
Plante vivace par un puissant système de rhizomes.
Floraison de mai à novembre.

-- Habitat -----------------------------------------------------------------------------------
Plante très commune à toutes les altitudes : prés, friches, rocailles, chemins, voies ferrées. Dans toute la France.

-- Médecine --------------------------------------------------------------------------------
Plante médicinale qui combat les spasmes de l'intestin.
Propriétés cicatrisantes, d'où son nom d'herbe aux coupures ou herbe au soldat. Propriétés hémostatiques, les fleurs et les feuilles broyées sont appliquées en emplâtre. La plante peut être utilisée contre les saignements de nez.
La tisane de fleurs séchées mélangées à des feuilles de sauge est un bon stimulant.

-- Remarques envoyées par des internautes --
TUR géradl (tur.gerald@neuf.fr) : D'après le livre de Maria Treben "La santé à la pharmacie du Bon Dieu" peut on traiter un cancer des poumons , à raison d'une tisane le matin et le soir à base d'achillée ? Je vous remercie d'avance , de votre réponse .
laroche, philippe : Plante médicinale qui combat les spasmes de l'intestin. Propriétés cicatrisantes, d'où son nom d'herbe aux coupures ou herbe au soldat. Propriétés hémostatiques, les fleurs et les feuilles broyées sont appliquées en emplâtre. La plante peut être utilisée contre les saignements de nez. La tisane de fleurs séchées mélangées à des feuilles de sauge est un bon stimulant.
coudiere francis (francis .coudiere@laposte.net) : trés utilisé en homeopathie, suite d'extraction dentaire et dans toutes les situations hémorragiques (post chirurgicales gynécologiques)
Froidevaux (Véronique) : Les sommités florales séchées peuvent être employée dans l'enfumoir de l'apiculteur ! Excellent calmant pour les abeilles !

-- Culinaire ---------------------------------------------------------------------------------
Les fleurs, comme celles de pissenlit peuvent servir à parfumer les omelettes.
Elles se mangent également en salade.

Ajuga

(cf: wikipedia)

 

La bugle rampante (Ajuga reptans) est une plante de la famille des Lamiacées qui pousse dans les endroits frais. C'est une plante vivace rhizomateuse persistante qui produit des stolons.

Les tiges sont partiellement pubescentes et portent des feuilles vert foncé, ovales à oblongues, spatulées d'environ 10 cm de long.

Alchemille vulgaire

Noms français

Manteau de nôtre dame,porte rosée, patte de lapin, pied de lion

Description détaillée

Feuille

Les feuilles sont larges à lobes pétiolés à la base, et plus haut, elles sont étroites, à pétioles plus court.

Tige

La tige, de 30 à 50 cm, est lisse et rameuse.

Fleur

La plante donne des fleurs, visibles de mai à août, elles forment de petites corymbes verdâtres à l'extrémité de la tige.

 Amour en cage

Alkékenge
Amour en cage
Lanterne japonaise ou chinoise

Physalis alkekengii

Famille: Solanacée

Origine: Europe, Asie, Japon

Période de floraison: mai

Couleur des fleurs: blanc

Exposition: soleil, mi-ombre

Type de sol: riche en compost, drainé

Acidité du sol: neutre, calcaire accepté

Humidité du sol: normal à sec

Utilisation: massif, potager, fruits séchés

Hauteur: de 50 à 60 cm

Type de plante: fleur, fruits décoratifs

Type de végétation: vivace, annuel pour certaines espèces comme Physalis philadelphica

Type de feuillage: caduc

Rusticité: moyennement rustique, prévoir une protection hivernale dans les régions nord

Plantation, rempotage: printemps

Méthode de multiplication: semis en mars-avril, division de la touffe en tranchant à la bêche, bouturage

Taille: Plante à tendance envahissante

Anaphalis margaritacea

L’immortelle de Virginie

Bouquet de petits pompons en papier de soie, ivoire et soufre, de début juillet à fin septembre.
Hauteur 50cm, distance de plantation 50cm (n’aime pas la concurrence des racines).
Culture : terre ordinaire, même sèche. Soleil. Très rustique.

Feuillage en velours blanc, dès le tout début du printemps.
La touffe est ronde comme un buis d’argent.
La floraison dure tout l’été (très bon comportement pendant la sécheresse).
A planter au premier plan, entre de grands Sedum n° 121 et des Geranium ‘Terre Franche’
n° 159.
Superbe aussi à côté de l’achillée ‘Coronation Gold’ n°47 .
Une des rares fleurs qui tiennent le choc au pied d’un mur, là où le soleil torréfie.
AncolieLes Ancolies, fleurs du genre Aquilegia, sont des ranunculacées vivaces. Les fleurs, au sommet d'un faisceau de longues tiges, sont élégantes, originales dans leur forme et offrent une large palette de coloris comprenant le blanc, le bleu clair, le jaune pâle, le rose, le brun, le lie-de-vin et le bleu.Description Anémone du JaponAnémone pulsatileL'anémone pulsatile, anemone pulsatilla , ici, la pulsatila vulgaris, est une plante vivace des endroits calcaires ; elle appartient à la famille des renonculacées.

Ne dépassant pas 30 cm de haut, elle forme d'abord une rosette de feuilles profondément divisées, soyeuses, argentées et
bipennées. A leur sortie, elles sont couvertes de longs poils soyeux.
Les feuilles supérieures sont
sessiles et de plus petite dimension.

D'avril à juin, la plante se pare d'une belle floraison aux délicats coloris violet-pourpre.
Chaque fleur en forme de coupe, portée par une tige florale creuse très velue, mesure de 5 à 8 cm de diamètre ; au début, elle est tournée vers le haut puis se penche sur le côté.
Les 6 parties colorées à l'aspect de pétales sont très velues au revers et les étamines, d'un jaune lumineux, sont groupées en une couronne serrée ; ces étamines sont au moins 2 fois plus courtes que les pétales.
La base de la fleur est accompagnée de
bractées velues et étroites ressemblant aux feuilles.

Dès que la fleur est fécondée, elle fane, son pédoncule s'allonge et le fruit se développe. Il est constitué par un bouquet d'
akènes prolongés par une longue arête plumeuse qui bouge au moindre vent comme les fines folioles poilues.
Cette particularité est certainement à l'origine du nom de la plante qui vient du latin où amemos désigne le vent.

Attention,cette anémone est une plante dont toutes les parties sont toxiques !

Une fois récoltée et séchée, elle est utilisée à des fins médicinales pour ses propriétés
sédatives, antalgiques, antispasmodiques et apaisantes pour le système nerveux.
Période de multiplication par division: d'avril à juinBleuets

Anemona japonica ou x hybride

Famille :Renonculacées
Incontournable vivace des scènes d'automne, l'anémone du japon est fortement convoitée pour sa splendide floraison. D'août à octobre se succèdent des fleurs sur de grandes tiges légères dépassant de touffes de larges feuilles vert foncé. On les trouve généralement dans des sous-bois humifères et frais mais le plein soleil n'est pas gênant. Si elles se plaisent vraiment, elles peuvent même devenir envahissantes. Méfiez-vous d'une humidité excessive l'hiver.

CARACTÉRISTIQUES
Hauteur à maturité : 1,2 m
Largeur à maturité : 1-1 m
Rusticité : rustique
Composition du sol : normal, calcaire, sableux, riche en humus
PH du sol : neutre, alcalin
Exposition : mi-ombre, ombre
Utilisation en jardin : massif, sous-bois, bord de mer

 

 


 

  • Forme : tige de 20 à 100 cm de haut selon l'espèce.
  • Feuilles : de couleur vert parfois teinté de bleu turquoise.
  • Fleurs : de façon générale, ce sont de grandes fleurs à pétales tronquées et à gros éperons un peu arqués, et à étamines un peu plus courtes que les pétales.
  • Floraison : de mai à août.

Symbolique

Dans les enluminures du Moyen-Âge, l'ancolie est le symbole du Saint-Esprit. Gérard de Nerval fait également allusion à cette fleur dans son poème El Desdichado par ces mots : "la fleur qui plaisait tant à mon coeur désolé". L'ancolie symbolise ici la mélancolie. On retrouve cette association avec la mélancolie dès le XVème siècle dans le poème L'amant rendu cordelier à l'observance d'amour, attribué à Martial d'Auvergne.

 

Ils apportent quelques jolies taches bleues dans le jardin

1A 001

 Le Bleuet des champs (Centaurea cyanus) est appelé le plus souvent Bleuet tout simplement, ou encore Bluet selon une orthographie veillie ou régionaliste.

C'est l'un des nombreux représentants du genre Centaurea, qui appartient lui-même à la vaste famille des Astéracées (anciennement Composées). Très souvent adventice des champs de blé, cette espèce fait partie des plantes messicoles qui deviennent de plus en plus rares.

C'est la fleur qui en France symbolise l'armistice du 11 novembre 1918, le coquelicot symbolisant quant à lui la première guerre mondiale.
Tout comme le coquelicot au Royaume-Uni, elle est parfois portée par les officiels lors des cérémonies officielles de commémoration.

Description

C'est une plante annuelle, aux tiges vert grisâtre, veloutées, aux feuilles lancéolées, celles de la base pennatilobées, aux fleurs bleues, parfois pourpres ou blanches, aux fleurons périphériques étalés. Bractées de l'involucre à bord cilié (cils courts et réguliers, généralement bruns).Cette fleur pousse entre mai et juillet.

1A 002

Caractéristiques

  • organes reproducteurs:
  • graine:
  • Habitat et répartition:
    • Habitat type: annuelles commensales des cultures acidophiles, mésohydriques, mésothermes
    • Aire de répartition: cosmopolite

(source pour les informations: wikipédia)

Description

Floraison : en mai-juin, fleurs bleu foncé de 1 à 2 cm sur des épis pouvant atteindre 15 cm.

Taille : 10 à 40 cm de haut. Son étalement peut aller jusqu'à 1 m de diamètre.

Originaire de l'Europe, du Caucase et de l'Iran, elle est très rustique. Commune en France jusque 2000 mètres d'altitude mais plus rare en région méditerranéenne.

La plante ressemble assez fortement à la Bugle de Genève qui préfère de son côté les sols plus secs et moins riches.

Digitale jauneLa digitale jaune ou petite digitale (Digitalis lutea) est une plante herbacée, hermaphrodite, haute de 60 à 100 cm. Elle est plus petite que la digitale pourpre. La fleur contient de la digitaline (toxique, et autrefois utilisée pour le traitement des insuffisances cardiaques).

Elle appartient à la famille des Plantaginaceae (Scrophulariacées selon la classification classique).

Description

La tige simple présente des feuilles alternes glabres sur les deux faces, plus grande vers le bas. Les inférieures sont rétrécies en pétiole, les supérieures sont sessiles à base arrondie, à limbe longuement lancéolé, glabre ou à marges ciliées, denticulées.

Elle produit en juin des fleurs à corolle jaune pâle, dont l'intérieur est velu et présentant une lèvre supérieure divisée en deux lobes redressés. Le racème est simple, très allongé, unilatéral et feuillé ; le calice est glabre ou cilié, à 5 divisions ovales-lancéolés ; la corolle jaunâtre à blanc cassé mesure 15 à 20 mm de long et 5 à 7 mm de large. Elle est tubuleuse, renflée, glabre en dehors, et garnie de longs poils au dedans. Les étamines sont apparentes de l'extérieur.
Les fleurs disposées en longue grappes s'ouvrent les unes après les autres, sources de pollen durant plusieurs semaines pour les insectes (Pollinisation entomogame et dissémination épizoochore).

Le fruit est une capsule glabrescente, ovoïde-conique brun pâle, produisant des graines très petites et rondes.

Habitat

En France, elle est relativement commune dans certains massifs montagneux cristallins (Massif central, Vosges, Corse, Pyrénées, etc.), sur le bord des chemins et en lisière de forêts. Elle est plus rare dans l'Ouest et le Sud-Ouest.
On la trouve en montagne ensoleillée du sud et jusqu'à vers 1700 m, dont dans les massifs de la Sainte Baume et de la Sainte Victoire en ubac au-dessus de 700 m environ en forêt et dans les clairières, creuses ou éboulis. On ne la trouve pas en Bretagne, et elle est rare ou absence hors des massifs précités et absente en basse Provence.

Caractéristiques/Résumé

 

Géranium macrorrhizum spessart

Type de plante : plante vivace

Utilisation : sous-bois, couvre-sol, groupe moyen, grand groupe

Environnement : lisière de bois ou emplacements ouverts, sol frais. Convient également pour des circonstances sèches à l'ombre.

Taille de la plante :

couleur de la  fleur:

couleur de la feuille:

garde ses feuilles?

variété de feuilles:

emplacement:

humidité:

entretien:

particularités:

30 - 40 cm

rose foncé

vert clair

oui

feuilles fortement aromatiques, profondément dentelées et collantes. Couleurs automnales: rouge ou bronze

soleil, pénombre, ombre

sec, normal, mouillé

retailler si la feuille a l'ai négligéjusqu'à 15 cm au-dessus du sol

en forme de motte. Pose peu d'exigences au sol. Garde les lapins à distance.

 

caractéristiques :
Couleur de la fleur : rose foncé
Période de floraison : mai - juil
Variété de fleurs : fleurissent sur des grandes tiges de 30 cm au-dessus du feuillage, dans une forme munie d'un bec
Couleur de la feuille : vert clair
Garde ses feuilles : oui
Variété de feuilles : Feuilles fortement aromatiques, profondément dentelées et collantes. Couleurs automnales : rouge ou bronze

emplacement
Emplacement : Soleil Pénombre Ombre
humidité : sec,normal,mouillé
la chaux : riche en calcaire,neutre,acide
Plantes vivaces : oui
Densité de plantation : 4-7 par m²

Entretien
retailler si la feuille a l'air négligé. Jusqu'à 15 cm au-dessus du sol

 

 

 

15:10 Écrit par Annick dans Fiches botaniques | Lien permanent | Commentaires (4) |  Facebook |

Commentaires

belles photos!! la mienne ouvre enfin ses fleurs...un bleu que j'adore!

Écrit par : Kristin | 26/05/2009

Très jolies tes fleurs, je les aime beaucoup...
Par contre , elles ne m' aiment pas , car elles ne restent jamais chez moi.
Amitiés
Michèle

Écrit par : Michèle | 26/05/2009

J'aime braucoup les fleurs bleues ! celle ci en fait partie ! Déjà defleurie chez moi, cela fait plaisir de la retrouver ici! Encore une plante que limaces et escatgots adorent!! grrr !! lol!

Écrit par : violette | 26/05/2009

Ces bleuets forment de belles touffes printanières que j'aime beaucoup.J'ai juste un plant dans le jardin pour le moment, et j'espère qu'il va s'étoffer

Bonne soirée

Écrit par : Marithé | 26/05/2009

Les commentaires sont fermés.