12/04/2008

tulipes

 

Les voici, toutes ouvertes, toutes belles. Elles sont juste en face de la fenêtre de la cuisine et c'est elles que je vois chaque fois que je vais à l'évier (c'est-à-dire 10 000 fois par jour). Vision magique10 avril 001
11 avril 2008

01/04/2008

tulipes

 

apricot beauty30 mars 048
30 mars 2008

30/03/2008

tulipe

avec quelques fritillaria meleagris

29 mars 033
29 mars 2008

27/03/2008

tulipe

Tulipa Apricot Beauty

Les tulipes sont un genre de plantes herbacées de la famille des Liliacées, qui compte une centaine d'espèces originaires des régions tempérées chaudes de l'Ancien monde. Plusieurs espèces sont largement cultivées comme plantes ornementales et ont donné lieu à la création de plusieurs milliers de variétés.

Caractéristiques générales du genre

Les tulipes sont des plantes vivaces bulbeuses à tige solitaire, parfois ramifiée vers le haut.

Les feuilles sont assez peu nombreuses. Elles sont alternes, entières, à nervures peu profondes, charnues.

Les fleurs ont un périanthe constitué de six tépales à peu près similaires, les externes étant parfois un peu plus étroits que les internes. Elles comptent six étamines.

Le fruit est une capsule tripartite contenant de nombreuses graines.

Distribution et habitat

Les espèces de tulipes se rencontrent dans la plus grande partie de l'ancien monde, depuis l'Europe occidentale jusqu'à la Chine et au Japon en passant par l'Europe orientale (ex-Yougoslavie, Bulgarie, Ukraine), l'Asie Mineure et l'Asie centrale. Leur aire de diffusion englobe aussi l'Afrique du Nord et le sous-continent indien.

Le centre de diversité du genre se situe dans les montagnes du Pamir et l'Hindou Kouch et dans les steppes du Kazakhstan.

Il existe en France diverses espèces sauvages, dont beaucoup sont menacées. Il s'agit soit de grosses tulipes adventices des cultures, dont la plus connue est la tulipe d'Agen (Tulipa agenensis), soit de petites tulipes présentes dans les zones boisées ou parmi les rochers en montagne. En culture, on les appelle « tulipes botaniques », et l'une des plus fréquentes est la tulipe sauvage (Tulipa sylvestris), qui autrefois poussait souvent à l'abri des vignes et dont la sous-espèce australis est connue sous le nom de tulipe méridionale.

Les tulipes cultivées

Aspects historiques

On attribue à Charles de l'Écluse son introduction en Occident, même si elle devait déjà y être présente du fait des nombreux échanges commerciaux avec l'actuelle Turquie où la coutume voulait qu'on offre des bulbes en cadeau. On dit qu'un importateur de tissus hollandais aurait trouvé dans sa marchandise ce qu'il prit pour une nouvelle variété d'oignons qu'il cuisina et mangea, sans se douter qu'il venait, juste avant l'Écluse, de découvrir la tulipe.

Cependant, c'est cette plante qui est à l'origine de la tulipomanie en Hollande au XVIIe siècle, première bulle spéculative et financière de l'histoire. Elle pouvait atteindre, à son plus haut sommet, quinze fois le salaire d'un paysan.

C'est au Keukenhof que les sociétés florales viennent chaque printemps présenter les créations de tulipes et autres fleurs à bulbe.

Un roman d'Alexandre Dumas, La Tulipe noire (1850), a pour sujet un concours dans la ville de Haarlem, visant à produire une tulipe véritablement noire.

Variétés cultivées

Les multiples variétés horticoles ont été classées en plusieurs groupes, dont :

  • les tulipes « Viridiflora » : elles possèdent des pétales partiellement tracés de vert ;
  • les tulipes « Perroquet » : ces tulipes possèdent des pétales tordus, boursoufflés, ébouriffés ; au XVIIIe siècle, elles furent qualifiées de « monstrueuses » ; ce groupe se développa dès les années 1930, lorsqu'on découvrit que l'irradiation de bulbes aux rayons X provoquait cette mutation ;
  • les tulipes « frangées » : l'extrémité de leurs pétales est finement dentelée. Elles ne sont pas sans rappeler la Dionaea, célèbre plante carnivore ;
  • les tulipes doubles : ces tulipes possèdent un, voire plusieurs rangs de pétales supplémentaires, qui ne sont bien souvent que des étamines transformées ; on les appelle aussi tulipes pivoines ;
  • les tulipes « Fleur de lis » : ces tulipes particulièrement racées présentent une fleur fine, à pétales très pointus s'écartant à leur sommet.

Culture

Ce sont des plantes qui apprécient le plein soleil et les endroits protégés du vent pour épanouir vers mars-avril leurs fleurs en coupe. Le bulbe apprécie les sols légers et bien drainés, sinon il dépérit.

Les tulipes se plantent en automne (plutôt entre octobre et novembre, l'extrême limite étant mi-décembre) dans un sol léger, sableux, drainé, riche, de préférence à l'abri du vent. La floraison a lieu au printemps, de février à mai.

Autres significations

Le nom de révolution des Tulipes a également marqué le Kirghizstan en 2005.

A l'achat, le bulbe est en état de dormance

Lors de l'achat de vos bulbes à la fin de l'été, ils sont en état de dormance. Les bulbes de fleurs sont en repos estival et ils n'ont pas de feuilles ou de racines. Une fois mis en terre à l'automne, le bulbe sort de son repos et commence à faire des racines qui vont croître jusqu'au gel du sol. L'hiver, la croissance des racines s'arrête et le bulbe vit au ralenti.

Au printemps, le bulbe reprend sa croissance

Tôt au printemps, le bulbe reprend son activité, la croissance des racines recommence et les feuilles commencent à pointer. Le feuillage se déploie et laisse apparaître la fleur tant attendue.

La production des feuilles et fleurs si précoces est faite à partir des réserves que le bulbe a accumulé pendant l'été précédent avant de tomber en dormance. Une fois la floraison terminée, la plante est vidée de ses réserves et doit les refaire avant l'hiver, pour pouvoir fleurir au printemps prochain.

L'été, la plante à bulbe refait ses réserves

Les feuilles sont responsables, par la photosynthèse, de la production d'énergie qui permet de produire et emmagasiner de nouvelles réserves, jusqu'à ce que les feuilles jaunissent et meurent. C'est ce qui va permettre aux bulbes de pouvoir produire des racines et fleurs à l'automne et au printemps prochain. C'est ce qui va assurer que le bulbe sera fidèle tous les printemps pour la floraison, sinon il risque de ne produire que du feuillage.

Vous pouvez laisser les bulbes en place, mais si vous désirez les enlever pour cacher les feuilles jaunes qui sont dans la plate-bande, vous devrez les déplacer dans un endroit plus à l'écart, mais qui doit absolument être en plein soleil. C'est très important pour que les bulbes de fleurs puissent refaire leurs réserves correctement.

Vous enlevez vos bulbes de tulipes, narcisses ou de crocus en utilisant une fourche bêche et en faisant très attention pour conserver le plus de feuillage et de racines possible. Vous les plantez ensuite dans l'endroit plus discret, mais bien ensoleillé, pour que les plantes puissent continuer leur cycle de croissance.

Le séchage et entreposage des bulbes de fleurs

Une fois les feuilles complètement mortes et sèches, les bulbes retombent en état de dormance. Vous déterrez les bulbes pour les sécher et les entreposer dans un endroit frais et sec, jusqu'à la période de plantation à l'automne.

La plantation des bulbes en automne

Vous replantez les bulbes à l'approche de l'automne, entre le 15 Septembre et le 5 Octobre. Plus vous les plantez tôt, plus ils auront le temps de refaire des racines avant le gel et la floraison sera meilleure.

Même si la terre reste plus humide à l'automne, arrosez copieusement les bulbes de plantes dont vous avez fait la plantation. L'eau est comme un message pour les bulbes secs de se réveiller et de faire des racines pour se préparer à la prochaine floraison.
 

Planification de plantation de vos bulbes

Si vous ne déterrez pas vos bulbes et les laissez en place après leurs floraisons, voici un truc. Lors de la plantation des tulipes ou autres bulbes, prévoyez un trou un peu plus grand, installez les bulbes de tulipes au centre et ajoutez des petits bulbes de muscari tout autour comme bordure (minimums 10 bulbes). Après la floraison, comme les tulipes, le muscari perd son feuillage, mais il réapparaît à l’automne.

Lors du grand nettoyage d'automne des plates-bandes, la repousse du feuillage de muscari servira de repère pour vos bulbes et ainsi éviter de les blesser avec les outils de jardinage. En plus si vous voulez ajouter de nouveaux bulbes à d’autres endroits dans la plate-bande, vous aurez une meilleure vue d’ensemble pour l’emplacement des nouvelles plantes avec ces repères!

source: plantes.ca/entretien/tulipe-bulbes

20:52 Écrit par Annick dans Fiches botaniques | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : tulipe, fiche |  Facebook |

20/02/2008

Tulipes

Photo jardin 11 février 2008 002 J'ai planté les bulbes en novembre si mes souvenirs sont bons.
On voit une toute petite plantule si on regarde bien.

Février 2008